Oiseaux

Les trésors de la gent ailée

La ZICO des Îles-aux-Perroquets, c’est le nom officiel de cette zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO), est d’une superficie de 20 km2. Mondialement reconnue pour ses populations de sternes pierregarin et de sternes arctique, elle comprend, outre l’île aux Perroquets, l’île de la Maison, les îles de Wreck nord et sud et la caye Noire, de même que les estrans et une surface marine d’un rayon de deux kilomètres. La ZICO accueille la plus grande concentration de sternes du golfe du Saint-Laurent.

Cette ZICO abrite aussi une colonie de goélands à bec cerclé, dont la population a quadruplé depuis les années 1970 dans l’archipel de Mingan comme dans l’ensemble du Québec. Elle abrite également d’autres colonies d’oiseaux marins : macareux moine, petit pingouin, guillemot à miroir, mouette tridactyle.

Cette faune ailée est une formidable attraction pour les adeptes d’écotourisme ou pour ceux et celles qui aiment observer. Il est toutefois recommandé de respecter une distance raisonnable pour l’admirer et de se conformer aux limites décrites sur les panneaux indicateurs. Déranger les oiseaux nicheurs peut entraîner de graves conséquences pour leur survie. Leur décollage brusque, occasionné par des dérangements humains, peut faire en sorte que leurs œufs seront brisés et livrés à la convoitise des corneilles et des goélands. Les piétons sur les zones intertidales ou les surfaces terrestres sont invités au plus grand respect.